ChooseYourBoss
Moins d’embauches en 2013 selon le Syntec numérique

Moins d’embauches en 2013 selon le Syntec numérique

Jeudi 22 Novembre, le Syntec numérique organisait une grande conférence pour établir un premier bilan du recrutement IT pour l’année 2012 et dévoiler les premières perspectives sur 2013. Plutôt pessimistes. Résumé de l’intervention.

Une bonne année 2012

L’année qui s’achève a tenu ses promesses avec entre 30 000 et 35 000 recrutements réalisés, soit environ 5 000 à 10 000 créations nettes d’emploi selon le Syntec numérique, le syndicat patronal fédérant la majorité des SSII, des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseils en technologie. Un bon chiffre à relativiser tout de même : le secteur ayant connu une croissance en très légère hausse (0,7%), au lieu de 1,2% envisagés.

Des jeunes diplômés toujours rapidement embauchés

Entre 73% et 86% des jeunes diplômés de niveau Bac+4 et plus des filières informatiques se déclarent en poste dans l’année qui suit l’obtention de leur diplôme : un taux au-dessus de la moyenne nationale (71%).

Le salaire médian des jeunes diplômés issus des formations en électronique et informatique industrielles se situe aux alentours de 32 000€ bruts/an alors que les diplômés en informatique/télécommunications/multimédia peuvent envisager un salaire de 33 800€ brut/an en sortie d’école (le salaire médian des jeunes diplômés au niveau national est de 28 600€ brut/an).

« Au-delà de conditions d’insertion plus faciles, les diplômés du secteur informatique affichent de meilleures conditions d’emploi. Ainsi la proportion des diplômés en informatique qui ont trouvé un emploi en CDI ou qui ont trouvé un emploi directement au statut de cadre est nettement supérieure à la moyenne globale des jeunes diplômés. »

Une année 2013 en baisse

L’année 2013 ne s’annonce pas aussi bonne que 2012 : seulement 20 000 à 25 000 recrutements sont envisagés. Le chiffre en lui-même n’est pas mauvais mais il est à prendre avec des pincettes : à la différence de l’année 2012 et de ses 5 000 à10 000 créations nettes d’emplois, aucune création n’est prévue pour 2013. Pourquoi ?

Les cadres seront plus frileux en 2013 et peu d’entre eux choisiront de démissionner. Cette baisse des départs s’explique évidemment par la conjoncture morose annoncée pour 2013 qui rend les cadres plus prudents.

Trouver des solutions avec le Munci

Il faut tout de même noter un effort certain de la part du Syntec numérique, qui compte entamer des travaux avec le Munci, association professionnelle de salariés du numérique, pour réfléchir à des solutions en faveur de l’employabilité des chercheurs d’emploi et du développement des compétences des salariés en poste. « Ce n’est pas nouveau, le numérique souffre de compétences en surnombre sur certaines technos et de sous-effectif dans d’autres, » a déclaré Guy Mamou-Mani, président du Syntec numérique.

CYB

CYB

Basée sur un algorithme de matching par stacks techniques, ChooseYourBoss te permet de trouver le job Tech de tes rêves, tout en restant protégé et anonyme dans ta recherche d’opportunités.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Events tech 2018

C'est ici 👇

Calendrier

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE