ChooseYourBoss
Les robots vont-ils vraiment prendre votre boulot ?

Les robots vont-ils vraiment prendre votre boulot ?

(Image Pixabay – Libre de droits)

Les progrès en intelligence
artificielle font aujourd’hui craindre une prise de pouvoir par les robots, y
compris pour les emplois hautement qualifiés. Tour d’horizon de ces récentes
études qui s’accordent à dire que la robotisation serait plus destructrice
que bénéfique pour l’emploi.

Les voitures
autonomes qui pourraient mettre les chauffeurs de taxi au chômage, le rôle
grandissant des algorithmes dans le journalisme, les robots qui informent
les clients dans les centres commerciaux ou les machines qui aident les
chirurgiens à repérer tumeurs cancéreuses ou anomalies cardiaques…. Si
les avancées technologiques ont révolutionné depuis longtemps le paysage du
monde du travail, les progrès en intelligence artificielle font aujourd’hui
craindre une mainmise des robots sur le marché de l’emploi. Et
les exemples ne manquent pas, ici, ici, ou !

47% des emplois hautement
qualifiés automatisés

La question
mérite donc d’être posée : les robots peuvent-ils vraiment prendre votre
travail? En 2013 déjà, une étude de l’Université d’Oxford passant au
crible 700 métiers aux Etats-Unis avait conclu que 47% des emplois
hautement qualifiés risquaient d’être automatisés. Des données
corroborées par une étude du cabinet McKinsey, selon qui « près de la moitié »
des activités « pourraient être automatisées si l’on adapte les technologies
actuelles ». McKinsey concluait cependant que seulement 5% des emplois
pourraient être « entièrement automatisés ».

Mais selon
Vivek Wadhwa, entrepreneur technologique et membre de la Carnegie Mellon
University dans la Silicon Valley, ces études sont très loin de la réalité.
« 80 à 90% des emplois vont être éliminés dans les 10 à 15 ans à venir»,
affirme aujourd’hui M. Wadhwa, auteur d’un livre sur le sujet.

Les plus touchés seront les caissiers, les boulangers
ou les serveurs

Yuval Harari,
auteur et chercheur à l’université hébraïque de Jérusalem, met ainsi en
garde contre la technologie qui rendra les hommes « superflus
». L’historien se réfère à l’étude d’Oxford, qui classe par secteur
les pertes d’emploi dues à l’automatisation: les plus touchés seront les
caissiers (97%), les boulangers (89%) ou les serveurs (77%).

Si l’impact
reste encore difficile à chiffrer, beaucoup s’interrogent déjà sur la manière
de gérer le déferlement des robots dans le monde du travail. Bill Gates,
cofondateur de Microsoft, a ainsi prôné une «taxe sur les robots», une idée
notamment mise en avant par Benoît Hamon, candidat socialiste à la
présidentielle française. D’autres aimeraient un «revenu de base
universel» pour compenser les pertes d’emplois, une mesure qui figure également
dans le programme du candidat socialiste français.

A lui seul un robot fait disparaître 6,2 emplois

Reste que
selon une récente étude de menée par Daron Acemoglu et Pascual Restrepo,
deux chercheurs du sérieux Massachussetts Institute of Technology
(MIT) et de l’université de Boston (Etats-Unis), publiée dans The National
Bureau of Economic Research, la robotisation serait plus destructrice que
bénéfique pour l’emploi.

Pour preuve,
selon nos experts qui se sont appuyés sur une observation de l’emploi
industriel aux Etats-Unis entre 1990 et 2007, à lui seul un robot
introduit sur le marché du travail devrait entraîner la disparition de 6,2
emplois dans la zone géographique qui l’entoure. Sur cette même
période, la robotisation a également participé à une baisse
du salaire moyen de près de 0,7 % liée à un moindre besoin de
main-d’œuvre et à une baisse de la demande sur le marché du travail.

Dans le
résumé de leur étude, Daron Acemoglu et Pascual Restrepo s’avouent inquiets
pour le futur. Ils évoquent ces pertes d’emplois et ajoutent que le
développement très rapide de la robotisation pourrait également être
difficilement compensé par une meilleure qualification des ouvriers. Selon nos
deux experts, ces derniers devraient en effet mettre plus de temps à
acquérir les diplômes adéquats.

CYB

CYB

Basée sur un algorithme de matching par stacks techniques, ChooseYourBoss te permet de trouver le job Tech de tes rêves, tout en restant protégé et anonyme dans ta recherche d’opportunités.

Ajouter un commentaire

Des places sont à gagner sur notre page Facebook ! 🎟️

Go !

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE