ChooseYourBoss
Google publie un brevet de reconnaissance faciale, pour mesurer votre satisfaction

Google publie un brevet de reconnaissance faciale, pour mesurer votre satisfaction

Depuis le boom de l’internet mobile, Google observe à la loupe les comportements des internautes. La firme de Mountain View compte bientôt rebattre les cartes de la stratégie SEO, en y intégrant la reconnaissance de vos expressions faciales. Objectif, déterminer votre satisfaction dans le cadre d’une recherche sur mobile.

(Image Pexels – Libre de droits)

L’internet mobile a provoqué une avalanche d’innovations technologiques pour le moteur de recherche Google. Après la mise à jour mobile-friendly d’avril 2015, il y a eu le projet AMP, le futur index mobile primaire ou encore la technologie PWA, rappelle le Journal Du Net (JDN). Désormais, le géant américain vise le capteur photo frontal de votre smartphone. Google souhaite s’en servir pour analyser votre réaction face à vos résultats de recherche sur Chrome.

Données biométriques 

C’est du moins ce que suggère son dernier brevet « Ranking query results using biometric parameters » déposé en 2013 mais publié le 14 avril dernier. Google accède depuis longtemps à vos données personnelles dès que vous installez une application sur votre téléphone. Il s’agit souvent de vos contacts, agenda, géolocalisation et appareil photo. Désormais, Google peut repérer vos émotions grâce à la reconnaissance faciale.

Vous aurez de moins en moins de secrets pour Google. La firme de Mountain View enregistre déjà votre activité vocale pendant une recherche, des données que vous pouvez consulter librement. Dorénavant, le géant américain pourra utiliser toute une gamme de données biométriques vous concernant. Le brevet concerne le sourire, les sourcils froncés, la pupille dilatée, les clignements d’yeux, les yeux crispés, la rougeur du visage, la chaleur corporelle et la fréquence cardiaque.

Vers une « course au sourire »

Cette technologie n’est pas seulement intrusive sur le plan privé, elle risque de bouleverser les critères de positionnement SEO. La satisfaction immédiate de l’internaute pourrait devenir primordiale. Le JDN craint même une « course au sourire ». Comment Google gèrerait-il une expression de mécontentement, en cas de recherche de résultats d’élections par exemple, alors même que les résultats de recherche sont pertinents ?

Cette technologie implémentée dans l’algorithme de Google pourrait se limiter à certaines requêtes pour lesquelles les réactions seraient moins ambiguës, comme les recherches locales, l’e-commerce, les bases de connaissance, etc. La reconnaissance faciale permettrait d’affiner les résultats personnalisés, en donnant par exemple à Google des informations indirectes (temps de sommeil, pratique sportive, urgence médicale, etc.) selon votre fébrilité dans vos recherches.

Limites de cette technologie

Notez cependant que ces critères pourraient vite se retrouver noyés dans les centaines d’autres déjà retenus par l’algorithme. Par ailleurs, la plupart des utilisateurs de smartphone gardent un visage neutre lorsqu’ils consultent leur appareil. Si Microsoft se penche aussi actuellement sur le sujet, intégrer les émotions humaines dans le SEO reste une perspective lointaine.

CYB

CYB

Basée sur un algorithme de matching par stacks techniques, ChooseYourBoss te permet de trouver le job Tech de tes rêves, tout en restant protégé et anonyme dans ta recherche d’opportunités.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Events tech 2018

C'est ici 👇

Go !

Top Job

Développeur Big Data - H/F

#Spark #Hadoop #Python #Java #Cloudera

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE