ChooseYourBoss
Numérique : Quels sont les métiers qui recrutent le plus en 2017 ?

Numérique : Quels sont les métiers qui recrutent le plus en 2017 ?

Dans
le secteur IT, certains profils intéressent particulièrement les recruteurs.
Les spécialistes en cybersécurité, de l’analyse de data et de la gestion de
projet sont très recherchés sur le marché de l’emploi. Dans le même temps,
l’essor du cloud transforme les offres pour les métiers liés à l’exploitation
des données.

(Image Pixabay – Libre de droits)

Si le secteur numérique manque de candidats, tous les profils n’ont pas la cote
auprès des recruteurs.  En décembre 2016,
le secteur était durement frappé par le chômage avec 38.000 informaticiens
inscrits à Pôle Emploi rapporte
le site Silicon
. Sur une population de 600.000
individus environ, le taux de chômage sectoriel atteint 8,1%. C’est très élevé
pour un secteur qui emploie majoritairement des ingénieurs Bac+5 en CDI avec un
statut cadre.

15% de croissance des SMACS en 2017

Le
secteur enregistre pourtant une pénurie de candidats sur certains métiers. Les
profils recherchés entrent dans la catégorie des SMACS. Comprenez les métiers
des technologies des médias sociaux, de la mobilité, de l’analyse de données,
du cloud et de la sécurité informatique. L’étude
semestrielle du Syntec numérique
publiée
en novembre 2016 indiquait que les SMACS connaîtraient une croissance de 15% en
2017.

Dans la
catégorie des métiers qui recrutent le plus en 2017, le data scientist arrivent
en tête. Cet expert en algorithme peut actuellement gagner 70.000 euros brut
annuels à partir de 2 ans d’expérience. D’autres profils de spécialistes de la
data sont très courus. C’est le cas du data manager, qui gère tout le
cycle de vie de la donnée, du web analyst, qui s’intéresse au parcours de
l’internaute, ou encore du data protection officer (DPO).

Reconversion des métiers liés à l’exploitation

La nouvelle réglementation
européenne sur les données personnelles (RGPD) en mai 2018 devrait assurer une
forte croissance au métier de DPO. Les rares spécialistes de la sécurité
(40.000 à 200.000 euros bruts annuels) profitent de la migration vers le cloud
et de l’augmentation des cyberattaques. Les métiers liés à l’exploitation
recrutent, mais deviennent pluridisciplinaires. L’UX designer (32.000 à 70.000
euros bruts annuels) par exemple, gère l’interface d’un site web ou d’une
application mobile à partir de l’expérience utilisateur.

Le product owner (PO) remplace le
chef de projet fonctionnel, avec 42.000 à 68.000 euros bruts annuels. La
tendance est à la collaboration, avec des profils comme l’expert DevOps. Il
fera travailler ensemble les équipes de développement et de production, pour
22.000 à 56.000 euros brut annuels. Les développeurs web full stack (front et
le back office) restent aussi très courus des recruteurs. Pour adapter son
profil aux exigences d’un secteur en constante évolution, la formation continue
(certification, expérience interne, etc.) reste indispensable.

Vous êtes à la recherche d’une nouvelle aventure aventure dans le secteur IT? Par ici!

CYB

CYB

Basée sur un algorithme de matching par stacks techniques, ChooseYourBoss te permet de trouver le job Tech de tes rêves, tout en restant protégé et anonyme dans ta recherche d’opportunités.

Ajouter un commentaire

Des places sont à gagner sur notre page Facebook ! 🎟️

Go !

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE