ChooseYourBoss
1 pro de l’informatique sur 3 traque les informations sensibles de son entreprise

1 pro de l’informatique sur 3 traque les informations sensibles de son entreprise

image

La curiosité des
employés menace-t-elle la sécurité de l’entreprise ? Une étude récente de
One Identity décortique cette tendance au « furetage ». Résultat,
les salariés dans l’IT donnent le mauvais exemple. 2 cadres en sécurité
informatique sur 3 disent avoir recherché ou eu accès à des informations
confidentielles dont ils n’avaient pas besoin.

« C’est
ainsi que la curiosité tua le chat
 », disent les Britanniques. Une
majorité d’employés recherche au travail des informations auxquelles ils n’ont
pas le droit d’accéder. Une étude
publiée ce mardi
par One Identity montre que le démon de la
curiosité n’épargne pas les professionnels de l’informatique, rapporte Market Wired.

Shocking survey results: One in three employees have accessed sensitive company info. https://t.co/mSRjfSRa6t #GetIAMRight pic.twitter.com/yCZtaVeG1C

Un défaut plus marqué chez les pros de la sécurité

36% des salariés dans l’IT recherchent ou
consultent des informations internes sur leur entreprise… alors qu’ils n’en ont
pas besoin pour travailler ! Cette tendance à fouiner se renforce chez les
spécialistes de la sécurité informatique. 66% recherchent ou consultent des
informations non-nécessaires à leur travail, un chiffre qui tombe à 56% pour
les non-cadres.

Déformation professionnelle ou abus de
pouvoir ? Ce comportement se renforce avec le niveau hiérarchique. 71% des
cadres en sécurité informatique admettent avoir cédé à la tentation. Ils sont
même 45% à avoir délibérément visé des informations sensibles, contre seulement
17% des salariés non-cadres.

1 pro de la sécurité sur 3 a trouvé ce qu’il cherchait

900 professionnels de la sécurité informatique
ont participé à cette étude, menée aux Etats-Unis pour le cabinet Dimensional Research. Les
pros de l’IT attribuent volontiers leurs travers à leurs collègues. 92% pensent
que les autres employés fouinent aussi. 23% estiment même que leurs
collaborateurs récidivent régulièrement.

Faut-il craindre les conséquences de cette
indiscrétion chronique ? Chez les pros de la sécurité informatique, 1 sur
3 admet avoir effectivement eu accès à des informations sensibles. Les entreprises
de 500 à 2.000 employés (38% de cadres en sécurité informatique fouineurs) sont
plus exposées que celles de plus de 5.000 employés (29%).

92% of orgs admit their employees attempt to access info they don’t need. Scary right? Read our survey: https://t.co/mSRjfSRa6t #GetIAMRight pic.twitter.com/9xdacrKqSc

Un risque réel de pertes de données

Parmi les secteurs les plus touchés, celui de la
technologie arrive en tête (44%), devant les services financiers (36%), la
fabrication (31%) et la santé (21%). Même en l’absence d’intentions malveillantes,
le « furetage » en interne expose à des « risques potentiels de perte de données, de divulgation de données
clients ou de non-conformité
 » avertit John Milburn, président et
directeur général de One Identity.

Si tu recherches des opportunités de job, inscris-toi et attends les meilleures propositions !!

CYB

CYB

Basée sur un algorithme de matching par stacks techniques, ChooseYourBoss te permet de trouver le job Tech de tes rêves, tout en restant protégé et anonyme dans ta recherche d’opportunités.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Octobre 2018

devfest nantes

Match avec les recruteurs présents au DevFest Nantes ! ✌️

Go !

Novembre 2018

DEVOPS D-DAY

Match avec les recruteurs présents au DEVOPS D-DAY ! 👍

Go !

Events tech 2018

C'est ici 👇

Calendrier

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE