ChooseYourBoss
cybersécurité

La cybersécurité, ou la garantie d’avoir un job

Attaques informatiques, nouveau règlement européen sur la protection des données… Les entreprises s’intéressent de plus en plus à la cybersécurité. Le secteur peine cependant à recruter, malgré des salaires confortables. Plusieurs études menées par Kaspersky Lab soulignent le déficit de jeunes et de femmes parmi les candidats. 

Difficile de recruter en cybersécurité. Kaspersky Lab estime qu’en 2022, le déficit de compétences devrait s’élever à 1,8 million de personnes. De son côté, Cybersecurity Ventures chiffre à 3,5 millions le nombre de postes ouverts en 2021 dans le secteur de la cybersécurité rapportait Silicon en juin dernier. Une bonne raison pour s’orienter vers ce domaine !

Sécuriser les données à tout prix

En 2018, les entreprises se savent menacées par les cyberattaques. Outre les redoutables rançongiciels, elles doivent affronter « des attaques sophistiquées qui utilisent des malware sans fichier, des ransomwares, des activités de reconnaissance et du social engineering » assurait l’éditeur d’anti-virus dans un rapport daté de décembre dernier.

Dans ce contexte, le Règlement général européen sur la protection des données (RGPD) qui entrera en vigueur le 25 mai prochain contribue au stress des entreprises. Administrateurs sécurité, responsables de la sécurité opérationnelle (RSO), responsables de la sécurité des systèmes d’information (RSSI), ou encore analystes sécurité… Votre profil les intéresse !

Jusqu’à 4 000 euros nets par mois

Même chez Airbus qui propose ses services en cybersécurité (audit et solutions) à d’autres entreprises, recruter un ingénieur expert relève du défi. « L’année dernière, on a recruté 90 personnes en France, mais on aurait bien voulu plus », explique à RFI Christelle Erpesso, directrice des ressources humaines de Airbus Cyber-Security France.

Ces profils « tellement rares, énormément chassés et sollicités » deviennent « des profils chers », ajoute la responsable. Un jeune « fraîchement diplômé en cyber » peut ainsi gagner jusqu’à 4 000 euros nets par mois. Pourtant, 71% des jeunes ignorent qu’il existe des diplômes en cybersécurité, d’après une étude Kaspersky publiée en avril dernier.

cybersécurité

Peu de femmes dans la cybersécurité

Pour remédier à la pénurie de candidats, le secteur cherche à attirer les femmes. Mauvaise orientation pédagogique, manque de figures féminines de référence… Elles aussi sont sous-représentées, d’après une autre étude Kaspersky publiée en novembre dernier. Seuls 11% des professionnels de l’industrie informatique sont des femmes.

CYB

CYB

Basée sur un algorithme de matching par stacks techniques, ChooseYourBoss te permet de trouver le job Tech de tes rêves, tout en restant protégé et anonyme dans ta recherche d’opportunités.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Events tech 2018

C'est ici 👇

Calendrier

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE