ChooseYourBoss

Projet Maven : les employés de Google ne veulent pas d’une IA à vocation militaire

Les salariés de Google ne veulent pas travailler sur une intelligence artificielle (IA) pour l’armée. Plus de 3 100 employés de la firme américaine ont signé une lettre ouverte à leur PDG. Ils réclament l’arrêt du projet Maven, inquiets à l’idée que cette technologie ternisse l’image de Google et fasse fuir les nouveaux talents.

Don’t be evil, « ne soyez pas malveillants ». Les employés de Google ont jugé la devise informelle de leur entreprise incompatible avec le projet Maven. Plus de 3 100 salariés ont signé une lettre ouverte adressée à Sundar Pichai, PDG de Google. Ils réclament l’arrêt de ce programme d’intelligence artificielle (IA) à vocation militaire.

Construire une « technologie de guerre »

Le projet Maven a été lancé en avril 2017. Il doit permettre à l’armée d’analyser des images de vidéosurveillance enregistrées par un drone, a rapporté le New York Times le 4 avril dernier. Objectif, identifier des cibles pour planifier des frappes. Le Pentagone finance ce projet à hauteur de 7,4 milliards de dollars, soit environ 6 milliards d’euros.

Le programme utilise la deep learning TensorFlow, la technologie open source d’apprentissage automatique du géant américain. « Google ne devrait pas intervenir dans le business de la guerre », protestent ses employés. Ils réclament « une politique claire stipulant que ni Google ni ses sous-traitants ne construiront jamais une technologie de guerre ».

Le risque de faire fuir les futurs talents

Diane Greene, vice-présidente en charge de Google Cloud, a souligné que cette technologie ne permettait pas de « piloter des drones », et ne serait « pas utilisée pour lancer des armes ». Les signataires de la lettre ne partagent pas cet avis. « La technologie est conçue pour les militaires. Une fois livrée, elle pourrait facilement servir ces tâches » insistent-ils.

Par la voix d’un porte-parole, Google affirme se limiter « à des applications non offensives ». De leur côté, les salariés craignent que cette collaboration ne vienne « irrémédiablement salir l’image de marque de Google » auprès du grand public. Ils redoutent aussi que ce péché originel ne décourage les futurs « talents » de venir travailler chez Google.

CYB

CYB

Basée sur un algorithme de matching par stacks techniques, ChooseYourBoss te permet de trouver le job Tech de tes rêves, tout en restant protégé et anonyme dans ta recherche d’opportunités.

Events tech 2018

C'est ici 👇

Go !

Top Job

Développeur Big Data - H/F

#Spark #Hadoop #Python #Java #Cloudera

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE