ChooseYourBoss

Corée : des experts en IA boycottent un projet universitaire de robots tueurs

Plus de 50 chercheurs en intelligence artificielle (IA) s’inquiètent d’une éventuelle création d’armes autonomes au Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST) en Corée du Sud. Dans une lettre ouverte publiée le 4 avril dernier, ils appellent au boycott de KAIST.

Ils veulent barrer le chemin à Terminator. Plus de 50 chercheurs en intelligence artificielle (IA) et robotique ont publié le 4 avril dernier une lettre ouverte. Originaires de 30 pays différents, ces scientifiques mettent en cause un projet universitaire du Korea Advanced Institute of Science and Technology (KAIST) de Daejeon (Corée du Sud).

La peur des « robots tueurs »

Cette université aurait ouvert un laboratoire en partenariat avec la société de défense Hanwha. KAIST y développerait des armes autonomes, un autre nom pour « robots tueurs ». Les chercheurs demandent au président de KAIST la garantie « que le centre ne développera pas d’armes autonomes échappant à tout contrôle humain », rapporte The Korea Times.

Les chercheurs craignent un scénario apocalyptique. « À l’heure où les Nations Unies discutent de la manière de contenir la menace internationale posée par les armes autonomes, il est regrettable qu’une institution aussi prestigieuse que le KAIST cherche à accélérer la course au développement de telles armes », avancent les contestataires.

Un appel au boycott de KAIST

Ces armes autonomes constitueraient « la troisième révolution dans la guerre », en permettant de la mener « plus vite et à une échelle plus grande que jamais ». En outre, « les despotes et les terroristes pourraient les utiliser contre des populations innocentes, en supprimant toute restriction éthique », alertent les chercheurs.

Les signataires de la lettre appellent au boycott de l’université. Le président de KAIST, Sung-Chul Shin, s’est dit « attristé » par cet ostracisme qu’il juge infondé. « Le centre vise à concevoir des algorithmes pour des systèmes logistiques efficients, de la navigation sans équipage [et] un système d’entraînement de l’aviation », affirme-t-il.

Des armes qui existent déjà

La Corée du Sud possède déjà des robots militaires, rapporte le site Developpez. Les Samsung SGR-A1 sont équipés de mitrailleuses, qui peuvent fonctionner en mode autonome. Ces machines patrouillent à la frontière avec la Corée du Nord. Pour le moment encore, elles ne peuvent tirer que si un être humain leur en donne l’ordre.

CYB

CYB

Basée sur un algorithme de matching par stacks techniques, ChooseYourBoss te permet de trouver le job Tech de tes rêves, tout en restant protégé et anonyme dans ta recherche d’opportunités.

Events tech 2018

C'est ici 👇

Calendrier

Octobre 2018

paris web

Match avec les recruteurs présents à Paris Web ! 👍

Go !

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE