ChooseYourBoss

Microsoft veut défendre la démocratie contre le piratage et les fake news

Piratage, cyberattaques, campagnes de désinformation… Microsoft a lancé le 13 avril dernier un programme de défense de la démocratie. Le géant américain va développer des outils pour favoriser la transparence de publicité politique en ligne, aux Etats-Unis et dans plusieurs autres démocraties dans le monde.

Microsoft a déclaré la guerre à la désinformation. Le géant américain a présenté son Defending Democracy Program (« programme de défense pour la démocratie » en anglais) le 13 avril dernier. L’entreprise entend préserver le processus électoral du piratage et de la désinformation, aux Etats-Unis mais aussi dans d’autres pays démocratiques.

Protéger les élections du piratage

Cette décision intervient après le scandale Cambridge Analytica chez Facebook. Microsoft espère favoriser des débats démocratiques plus sereins. La firme souhaite protéger « les campagnes contre le piratage grâce à des mesures de cyberrésilience accrues, à une meilleure surveillance des comptes et à l’amélioration des capacités de réponse aux incidents ».

Deuxième objectif, « accroître la transparence de la publicité politique en ligne en soutenant des propositions législatives pertinentes telles que la loi sur les annonces légales et en adoptant des mesures d’autorégulation supplémentaires sur l’ensemble de nos plateformes ». Microsoft développera des outils pour surveiller les élections, détecter et parer les cyberattaques.

Lutter contre la désinformation

Microsoft désire aussi « défendre les individus contre les campagnes de désinformation ». Le programme doit associer institutions académiques et « groupes de réflexion dédiés à la lutte contre la propagande computationnelle parrainée par l’État et les informations indésirables ». La référence à l’ingérence russe dans l’élection de Donald Trump en 2016 semble évidente.

L’entreprise pointe du doigt les états-nations qui ont tenté « de cibler et d’exploiter les éléments clés de notre système démocratique, y compris les systèmes de vote et l’infrastructure technologique des campagnes politiques ». Les élections de mi-mandat aux Etats-Unis serviront de baptême du feu à ce nouveau dispositif en novembre prochain.

Nicolas Tizio

Nicolas Tizio

CM de référence 👌

Octobre 2018

devfest nantes

Match avec les recruteurs présents au DevFest Nantes ! ✌️

Go !

Novembre 2018

DEVOPS D-DAY

Match avec les recruteurs présents au DEVOPS D-DAY ! 👍

Go !

Events tech 2018

C'est ici 👇

Calendrier

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE