ChooseYourBoss

Diplôme, autodidacte ou bootcamp… Un développeur compare les formations

Diplôme en informatique, apprentissage en autodidacte ou formation en mode bootcamp… Les développeurs n’ont que l’embarras du choix pour acquérir des compétences professionnelles. Swizec Teller, blogueur et développeur web full stack, passe au crible ces différentes options de formation.

Pour devenir un développeur à succès, « vous n’avez pas besoin de diplôme en informatique ». Ces mots provocateurs sortent de la plume de Swizec Teller. Ce développeur web full stack formé à l’université de Ljubljana (Slovénie) a une longue expérience dans l’industrie. Dans une tribune publiée le 30 avril dernier sur le site Medium, il compare les formations.

Le diplôme, inutile pour trouver du travail ?

Swizec Teller analyse la corrélation entre diplôme et succès professionnel. D’après lui, il existe trois chemins possibles. Un aspirant développeur peut choisir entre un diplôme qui sanctionne un cursus, un apprentissage en autodidacte ou encore une formation accélérée de type bootcamp. Quitte à alterner les méthodes, notre développeur l’a fait lui-même.

Certaines notions ne s’apprennent que sur les bancs de l’école. En revanche, elles risquent de ne vous servir qu’en entretien. Swizec Teller prend en exemple son propre parcours. Le jeune homme a suivi un cursus universitaire de 5 ans, sans pour autant décrocher de diplôme. Il a néanmoins travaillé pour MasterCard, Commerzbank, Google ou Mashable.

Le grand avantage d’une formation classique

Les formations classiques apprennent à « rechercher l’information utile par soi-même ». Elles transmettent « la plus importante des aptitudes » à savoir « un squelette de connaissances ; une carte si vous préférez », explique le développeur. Les autodidactes « ont connaissance de tous les petits détails, mais ne peuvent percevoir une situation comme un tout », ajoute-t-il.

Les formations accélérées, dites « bootcamp », présentent le même défaut, « faire voir les arbres aux apprenants, mais pas la forêt ». Ces formations rendent cependant un développeur opérationnel en l’espace de quelques semaines, souligne Developpez. Entre 2013 et 2017 en Amérique du Nord, les profils passés par ce genre de cursus ont été multipliés par dix.

Chloé

Chloé

Marketing Samouraï @ChooseYourBoss

Découvre quelles offres tech' match avec ton profil !

JE COMMENCE