ChooseYourBoss

Etats-Unis : un lycéen lance une attaque de phishing pour changer ses notes !

Pour l’adolescent de 16 ans, c’était presque trop facile. Le jeune Américain a récupéré les codes d’accès de ses enseignants grâce à une campagne de phishing. Objectif, changer son bulletin de notes. La police de Concorde en Californie (Etats-Unis) l’a arrêté début mai.

Cet informaticien en herbe a déployé beaucoup d’efforts pour tricher. Le 9 mai dernier, la police de Concorde en Californie (Etats-Unis) a arrêté un pirate informatique âgé de 16 ans. Le jeune homme avait visé ses professeurs dans une campagne de phishing. Il voulait récupérer leurs identifiants pour modifier ses notes en ligne.

Au moins une victime de phishing

L’apprenti pirate étant mineur, les autorités ont refusé de confirmer son identité. Il s’agirait l’élève David R. scolarisé au Ygnacio Valley High School. Deux semaines avant son arrestation, le jeune homme aurait envoyé à ses enseignants des messages électroniques suspects. Les courriels contenaient un lien hypertexte vérolé, rapporte le site KTUV.

Quand le destinataire cliquait dessus, il était redirigé vers un portail web factice. Cette page créée par le lycéen incitait la victime à entrer ses identifiants. Au moins un professeur se serait laissé prendre, d’après les autorités. Le lycéen en aurait profité pour se connecter au compte de l’enseignant sur le réseau informatique du district scolaire.

« Comme de voler des bonbons à un bébé »

Objectif, accéder au système de notation de l’école. Le jeune a modifié son propre bulletin, mais aussi celui de 10 ou 15 autres élèves. Pour certains de ses camarades de classe, il a augmenté la note. Pour d’autres, il l’a baissée. Pour rappel, aux États-Unis les notes sont des lettres qui varient de A à F dans l’ordre décroissant, parfois accompagnées des signes + et -.

Pour retrouver la trace du hacker, la police a traqué l’adresse IP associée au site de phishing. L’adolescent a reconnu sa tentative de triche. « C’était comme de voler des bonbons à un bébé », a-t-il déclaré devant la caméra de ABC7 News. Relâché et consigné à domicile, il attend désormais sa convocation chez le juge. Il a déjà été exclu du lycée.

Des places sont à gagner sur notre page Facebook ! 🎟️

Go !

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE