ChooseYourBoss
Checked C

Checked C : l’outil de Microsoft pour améliorer le développement sous C

Depuis deux ans, Microsoft peaufine son extension Checked C pour aider les développeurs à vérifier leurs lignes de code. Ce projet open source destiné à promouvoir le langage C sera présenté aux Etats-Unis pendant la prochaine conférence IEEE Cybersecurity Development. 

Quel développeur ne connaît pas le C ? Depuis les années 1970, ce langage informatique a servi à créer de nombreux des logiciels. Il a aussi fait des petits, les langages C++ et C#. Pour donner un second souffle à ce code qui a fait ses preuves, Microsoft a lancé en 2016 le projet Checked C. Objectif de cet outil open source, simplifier la vie des développeurs.

Eviter les erreurs de code

Checked C permet de vérifier les lignes de code, pour détecter les erreurs de programmation. L’outil permet par exemple de se prémunir contre les dépassements de mémoire tampon type « buffer overflow » et les accès mémoire hors limites, d’après la fiche de présentation Github. De quoi éviter les failles de sécurité ou les problèmes de fiabilité du logiciel.

Cette initiative devrait favoriser un développement sous C plus fiable et plus sûr. Microsoft Research a publié début septembre un nouveau document qui résume l’avancée du projet. Checked C sera entièrement dévoilé pendant la conférence IEEE Cybersecurity Development 2018, qui se tiendra à Cambridge (Etats-Unis) du 30 septembre au 2 octobre prochains.

Contrôle des pointeurs

Microsoft évoque la possibilité pour les développeurs d’ajouter un contrôle statique et dynamique à leurs programmes. De quoi garantir un meilleur contrôle sur les pointeurs, ces variables destinées à contenir une adresse mémoire. Checked C devrait plaire aux débutants qui redoutent cette étape de la programmation.

Cette extension du compilateur Clang/LLVM va implémenter les notions de « checked region » et « bounds-safe interfaces », précise Developpez. Les développeurs pourront convertir des programmes déjà écrits en C fonction par fonction, de manière progressive. Microsoft espère ainsi améliorer la phase écriture du code source, avant qu’il ne soit compilé et exécuté.

Martin Debrunne

Martin Debrunne

Lead Dev' @ChooseYourBoss

TOP event 2019la melee numerique

JE DÉCOUVRE !

Découvre quelles offres tech' match avec ton profil !

JE COMMENCE