ChooseYourBoss
IA

Intelligence artificielle : La Chine bientôt leader mondial devant les États-Unis ?

La Chine veut prendre le leadership en matière d’intelligence artificielle. Le pays devrait investir plus d’argent que le pays de l’Oncle Sam dans ce domaine d’ici la fin de l’année 2018, selon un récent rapport du Congrès américain publié. Deux experts font des recommandations pour aider les États-Unis à inverser la tendance et limiter la toute-puissance de la Chine, dont la domination est attendue avant 2030. 

« Nous avons les talents, nous avons tout pour relever le défi de l’IA », déclarait Emmanuel Macron en mars. Le président voulait que la France devienne leader en matière d’intelligence artificielle (IA). Cet enjeu est en effet primordial pour les gouvernements, cette technologie touchant de près au développement économique ainsi qu’à la défense des pays. Mais au jeu des investissements, c’est la Chine qui se montre la plus gourmande, selon un récent rapport de l’US House Oversight and Reform IT Subcommittee relayé par Développez.com.

Leader d’ici fin 2018

Après avoir interrogé de nombreux experts, le rapport conclut que la Chine est mieux préparée que les Etats-Unis en matière de recherche et développement (R&D) sur l’IA. Si les États-Unis ont été précurseurs en R&D avec 497 milliards de dollars investis en 2015, la Chine a, elle, augmenté ses dépenses de 200 % entre 2000 et 2015. Et devrait dépasser les États-Unis d’ici la fin de l’année 2018, rapporte Rollcall.

Les auteurs pointent la faiblesse des crédits accordés dans ce domaine par Donald Trump. À travers l’initiative « AI Next », l’armée américaine a pourtant investi 2 milliards de dollars (1,72 milliard d’euros) dans l’IA – un chiffre en fait insuffisant. Les auteurs du rapport encouragent leur pays à inverser la tendance : à ce rythme, Pékin dominera l’industrie mondiale de l’IA bien avant 2030, date jusqu’ici retenue par les experts.

La Chine en avance sur 2030

Les rapporteurs de l’enquête ont émis plusieurs recommandations en ce sens. Le gouvernement doit « augmenter les dépenses en recherche et développement pour maintenir le leadership américain en matière d’IA », y compris les dépenses consacrées aux programmes d’éducation et de formation. Car les Américains doivent acquérir des compétences dans ces technologies.

De plus, le Sénat doit faire voter la loi OPEN Government Data Act au plus vite. Ce texte permettrait de rendre accessible au public certains ensembles de données du gouvernement. L’IA devra également devenir la priorité budgétaire pour chaque comité parlementaire, sans quoi la Chine continuera de gagner du terrain.

Clem'

Clem'

Digital Brand Manager @ChooseYourBoss

TOP event 2019la melee numerique

JE DÉCOUVRE !

Découvre quelles offres tech' match avec ton profil !

JE COMMENCE