ChooseYourBoss
geek
Pixabay / Free-Photos

Portrait-robot du « geek », cet employé courtisé qui fait parfois peur…

Une étude co-dirigée par BCG Platinion et ViaVoice met en avant le rapport des «geeks» avec le monde de l’entreprise. Selon cette enquête menée auprès des professionnels de l’IT et du numérique, ces employés ont un profil plus individualiste et pragmatique que les autres actifs de leur âge.

L’étude menée par BCG Platinion et le cabinet ViaVoice dresse le portrait du «geek», ce profil spécialisé dans les nouvelles technologies que les entreprises peinent à recruter.

L’étude

Ingénieur data, data scientist, coordinateur IT, ingénieur en machine learning, architecte analytics : l’étude s’appuie sur un panel de 732 personnes du monde entier interrogées de septembre à octobre.

« Un mutant »

« À la fois similaire et différent de ses collègues, le geek est un mutant qui menace le fonctionnement traditionnel des entreprises », affirment les auteurs en guise d’introduction. Premier constat qui tend à s’opposer à une idée reçue, 69% des professionnels de l’IT ont une bonne image de l’entreprise et sont heureux au travail. Ils se montrent aussi beaucoup moins attachés au CDI que les autres employés (37% contre 57%). Ils sont d’ailleurs plus nombreux (38 %) à préférer travailler par missions ou en tant qu’indépendant.

Les relations entre collègues restent leur priorité (citées par 44% des sondés) à égalité avec la qualité de leur mission (44%), mais ils sont aussi très attachés à la flexibilité et à l’autonomie (42%) et à la rémunération (38%). Ils n’accordent cependant que peu d’importance aux relations avec la hiérarchie. Ils mettent en avant la créativité et la responsabilité au sein de l’entreprise, quand les autres jeunes actifs préfèrent généralement la justice et la sécurité, note Le Figaro.

Individualiste et pragmatique

Le rapport des geeks au management est particulier et 47% d’entre eux trouvent les méthodes actuelles inadaptées et illégitimes. Ils demandent surtout à leurs responsables d’être ouverts aux nouvelles propositions (50%) et de définir des objectifs clairs (34%). Ils attendent également de pouvoir, au travers de leur mission, continuer à faire évoluer leurs compétences, dans une époque où un développeur doit les renouveler tous les 18 mois.

24% seulement des geeks interrogés considèrent que le manque de sens est l’une des principales contraintes du monde de l’entreprise, contre 58% des actifs de leur âge, précise le quotidien. Leur objectif est avant tout de mener à bien leur mission et de ne pas perdre le fil de l’innovation. Une attitude plus individualiste et pragmatique que celle de leurs collègues.

CYB

CYB

Basée sur un algorithme de matching par stacks techniques, ChooseYourBoss te permet de trouver le job Tech de tes rêves, tout en restant protégé et anonyme dans ta recherche d’opportunités.

Novembre 2018

DEVOPS D-DAY

Match avec les recruteurs présents au DEVOPS D-DAY ! 👍

Go !

Events tech 2018

C'est ici 👇

Calendrier

Découvre les meilleurs Jobs IT qui matchent avec ta stack !

JE TESTE