ChooseYourBoss
Fortnite
Pixabay / monikabaechler

Fortnite : Aux Etats-Unis, des cures de désintoxication pour les jeunes accros

L’addiction au jeu Fortnite pousse de nombreux parents américains à inscrire leurs enfants dans des centres de désintoxication aux jeux vidéo. Le succès d’Epic Games et son mode Battle Royale privilégiant des parties courtes a tout pour rendre les joueurs accros

Fortnite est devenu un véritable phénomène de société chez les enfants et les adolescents du monde entier. Si bien qu’aux Etats-Unis, des parents, désarmés face à l’addiction de leur progéniture pour ce jeu vidéo, optent pour la cure de désintoxication,rapporte Bloomberg dans un article relayé par BFM TV.

Fortnite, qui compte plus de 200 millions de joueurs, est un véritable jackpot pour le studio Epic Games. Selon une étude de Common Sense, 61% des adolescents américains ont déjà joué à Fortnite et 24% de leurs parents sont inquiets du temps consacré à ce jeu.

Des parties courtes, vite addictives

L’aspect addictif de Fortnite tient précisément dans son mode Battle Royale, avec des parties très courtes, de quelques minutes seulement, facilement renouvelables. De plus, le jeu est gratuit et multisupport (PC, Playstation 4, Xbox, Nintendo Switch, iOS et Android). Bref, tout est réuni pour rendre accros les gamers.

« Ce jeu est comme l’héroïne. Une fois que l’on est accro, c’est dur de décrocher », explique Lorrine Marer, spécialiste britannique du  comportement qui travaille avec des enfants dépendants aux jeux vidéo, à Bloomberg. Des propos confirmés par Debbie Vitany, mère d’un adolescent de 17 ans qui passait 12 heures par jour sur Fortnite.

3 à 4 semaines sans technologie

Certains parents ont donc décidé d’inscrire leurs enfants dans des centres de « désintoxication », pas spécifiquement créés pour Fortnite. Pendant 3 à 4 semaines, les participants vivent dans un environnement où la technologie est absente.

Si les plus jeunes sont les principales victimes de cette addiction, certains adultes n’y échappent pas. Des joueurs de l’équipe professionnelle de hockey de Vancouver ont notamment été privés de Fortnite par leur club qui estimait qu’ils passaient trop de temps sur le jeu.

Alyssa Biot

Alyssa Biot

Ruby on Rails Developer @ChooseYourBoss

Découvre le top des Jobs IT qui match avec ta stack !

JE TESTE