ChooseYourBoss
etudiants IT
Pixabay / rawpixel

Les étudiants IT français rêvent toujours de travailler pour les géants de la Tech

Une étude montre que les géants américains de la Tech séduisent toujours autant les étudiants spécialisés en informatique et technologies numériques. L’éditeur français de jeux vidéo Ubisoft parvient tout de même à se glisser sur le podium des employeurs plébiscités par les futurs ingénieurs IT. L’enquête montre aussi que ces étudiants accordent une plus grande importance à leur environnement de travail et à leurs responsabilités qu’à leur salaire.

Les futurs diplômés français aux métiers de l’informatique sont particulièrement courtisés et leurs attentes sont donc scrutées par les recruteurs. Le cabinet de conseil aux employeurs Universum vient ainsi de publier une étude sur les priorités de ces étudiants en termes d’emploi.

L’enquête révèle notamment le classement des entreprises dans lesquelles les futurs ingénieurs IT rêvent de travailler. Sans surprise, les géants américains de la Tech trustent les premières places mais quelques sociétés françaises tirent leur épingle du jeu.

Ubisoft fait de la résistance

Ce palmarès a été établi en interrogeant 2 083 étudiants entre octobre 2017 et février 2018. Google et Microsoft occupent les deux premières places tandis qu’Amazon et Apple sont respectivement 4e et 5e. Mais, comme l’an dernier, le spécialiste tricolore du jeu vidéo Ubisoft parvient à contester l’hégémonie des GAFA en se glissant sur le podium.

Parmi les secteurs d’activité, les étudiants sondés privilégient le développement de logiciels, devant les équipements informatiques, l’aéronautique, la défense et enfin la télécommunication. Thales (6e), Airbus (8e), Air France (11e) ou Dassault Systèmes (13e) se font ainsi une place dans le Top 15 des employeurs rêvés. Tout comme IBM (7e) ou Orange (9e).

Un autre secteur semble séduire les futurs diplômés : la banque. BNP Paribas et la Société Générale font en effet leur entrée dans le Top 15. Quant au groupe Goldman Sachs (21e), il a gagné 15 places en un an.

Les conditions de travail plus importantes que le salaire

L’étude montre par ailleurs que les prétentions salariales des futurs diplômés en informatique sont en hausse de 3,2% sur un an pour atteindre la moyenne de 37 981 euros brut annuels. Mais la rémunération n’est pas le souci principal des participants puisqu’elle arrive au 4e rang de leurs préoccupations.

etudiant_IT

Les étudiants recherchent avant tout une ambiance de travail agréable et, juste après, des tâches ambitieuses représentant un challenge. Vient ensuite la recherche d’un poste fournissant une référence solide pour la suite de leur carrière.

Davantage attirés par les startups et l’entrepreneuriat

Une majorité (55,5%) des personnes interrogées disent vouloir débuter dans une entreprise de plus de 500 employés alors qu’ils sont un peu moins de 10% à souhaiter être embauchés par une startup. Cependant, ce chiffre est tout de même bien supérieur aux étudiants des autres filières puisque seuls 5% de leurs camarades des Grandes écoles aspirent à commencer leur carrière dans une startup.

Cet état d’esprit atypique s’illustre aussi à travers leur attirance pour l’entrepreneuriat. Près d’un tiers des futurs diplômés IT ont pour objectif de créer leur entreprise ou d’avoir un poste créatif et novateur contre 24% chez les ingénieurs d’autres filières.

——

etudiant_it

Clem'

Clem'

Digital Brand Manager @ChooseYourBoss

Découvre quelles offres tech' match avec ton profil !

JE COMMENCE