ChooseYourBoss
Développeurs PHP

Développeurs PHP : état des lieux du marché du travail !

Le baromètre 2018 de l’Association française des utilisateurs de PHP permet de dresser un état des lieux du marché du travail pour les spécialistes de ce langage de programmation en France. L’étude montre que les salaires ont progressé moins vite après une nette augmentation en 2017. Le télétravail poursuit son développement tandis que 27% des développeurs ont bénéficié d’une formation, contre 20% en 2017.

L’Association française des utilisateurs de PHP (AFUP) a récemment publié l’édition 2018 de son baromètre sur « l’état du monde du travail » pour les spécialistes de ce langage de programmation. Les auteurs de l’enquête se sont appuyés sur les réponses fournies en ligne par 880 développeuses et développeurs entre le 17 septembre et le 17 décembre 2018. Ces informations ont permis de déterminer de grandes tendances mais aussi d’établir le profil type des participants.

Le télétravail se développe

Ces derniers sont très majoritairement des hommes en CDI (respectivement 93 et 92% des répondants). Ils travaillent souvent dans des zones densément peuplées et on en trouve davantage dans les PME que dans les plus grandes structures.

L’enquête montre que le télétravail est de plus en plus utilisé dans ce secteur. 57,63% des programmeurs disent en effet y avoir recours, ne serait-ce qu’épisodiquement, contre seulement 47,21% l’année précédente. Entre 2017 et 2018, le nombre de spécialistes de PHP à avoir bénéficié d’une formation a par ailleurs augmenté de 7 points, de 20 à 27%.

Le système d’exploitation privilégié par ces développeurs reste de loin Linux, utilisé par plus de la moitié des répondants (53% contre 48% en 2017). 80% des répondants optent par ailleurs pour la version 7 de PHP (7.0, 7.1 et 7.2).

Les salaires stagnent, sauf pour les mieux rémunérés

Les auteurs du baromètre se sont également penchés sur les salaires des sondés et ont constaté un phénomène de stagnation, après une nette augmentation des rémunérations observées en 2017. Seuls les émoluments des développeurs qui étaient déjà les mieux payés ont continué d’augmenter en 2018.

Le salaire moyen annuel s’élève ainsi à 40 202 euros. Pour rappel, la rémunération moyenne en France est de 26 327 euros sur la même période d’après l’INSEE.

Les femmes toujours moins bien payées

Les inégalités entre sexes sont toujours d’actualité malgré « une tendance à la diminution de l’écart », indique l’Afup. Le salaire moyen s’élève à 40 449 euros pour les hommes et à « seulement » 37 827 euros pour les femmes.

Il est cependant précisé dans l’étude que les données relatives aux développeuses doivent être analysées avec précaution tant le nombre de femmes ayant répondu au questionnaire est faible.

Source : https://barometre.afup.org/report/2018/

Clem'

Clem'

Digital Brand Manager @ChooseYourBoss

Découvre quelles offres tech' match avec ton profil !

JE COMMENCE