ChooseYourBoss
Pégases jeu vidéo
Académie des Arts et Techniques du Jeu Vidéo

Avec « Les Pégases », le jeu vidéo français a enfin droit à sa cérémonie des Césars !

Le syndicat national du jeu vidéo organisera en 2020 la première cérémonie des « Pégases ». Cet événement télévisé doit permettre de valoriser les studios français, à la manière des « Césars » pour le cinéma ou des « Victoires » pour la musique. Le secteur espère également attirer de nouveaux investisseurs.

Le secteur du jeu vidéo français va enfin avoir droit à une cérémonie de récompenses digne de ce nom. Comme les  « Césars » du cinéma ou les « Victoires » de la musique, les « Pégases » doivent permettre de valoriser les studios français, en manque de reconnaissance mais aussi de capitaux pour rester dans la course de cette industrie mondiale ultra-concurrentielle.

Le syndicat national du jeu vidéo (SNJV) a fièrement dévoilé la fine statuette qui sera remise aux vainqueurs. Elle représente un cheval ailé, en bronze plaqué or, sur un socle noir. Chaque année, l’Académie des arts et techniques du jeu vidéo, nouvellement créée, remettra ainsi une vingtaine de ces trophées. La première édition aura lieu en 2020.

500 studios de production en France

« Le jeu vidéo est aujourd’hui la première industrie nationale culturelle, devant le livre et devant le cinéma », a déclaré Lévan Sardjevéladzé, président du SNJV, lors d’une conférence de presse, précisant que « 74% des Français jouent occasionnellement ».

Avec près de 5 milliards d’euros, « la France c’est uniquement 5% du marché mondial de la consommation, mais vous avez un millier d’acteurs économiques qui évoluent dans cette industrie, dont 500 studios de production, insiste Julien Villedieu, délégué général du SNJV. L’idée, c’est donc de valoriser cette culture populaire ».

Meilleur jeu, meilleur univers sonore, meilleur esportif …

Les Pégases du jeu vidéo récompenseront notamment le meilleur jeu, le meilleur jeu indépendant, le meilleur jeu mobile, le meilleur univers sonore, le meilleur personnage, le meilleur esportif (ou équipe), ou encore le meilleur jeu étranger.

Ils seront choisis par les académiciens, des professionnels du jeu vidéo. Le syndicat espère en compter 1.000 d’ici la fin de l’année. Les détails de la cérémonie télévisée, prévue pour le premier trimestre 2020, restent à définir.

Bientôt des financements nationaux au titre de l’exception culturelle ?

Mais cet événement vise aussi à attirer de nouvelles sources de financement. « C’est très compliqué pour les petites entreprises d’avoir le soutien de fonds d’investissement, ils vont plus facilement dans le cinéma ou dans la « tech » que dans le jeu vidéo », explique à l’AFP Laurent Michaud, directeur d’études au centre de réflexion Idate.

L’industrie est en plein bouleversement et le jeu sur mobile croît très rapidement. Le « cloud gaming » (jeu qui passe par des serveurs à distance, sans utiliser une console ni même télécharger une application) arrive à grands pas, porté par Google et la plateforme Stadia prévue pour cette année.

« Il faut rester dans la course. La France est de ceux qui créent le plus, mais nous n’avons pas de garantie pour dans 20 ans si on n’assure pas l’arrivée de capitaux », commente Laurent Michaud qui espère aussi des financements nationaux au titre de l’exception culturelle.

 

Clem'

Clem'

Digital Brand Manager @ChooseYourBoss

Découvre quelles offres tech' match avec ton profil !

JE COMMENCE