ChooseYourBoss
clé USB

Clé USB : Ses inventeurs avouent enfin un lourd secret…

Qui ne s’est pas un jour trompé de sens en branchant un câble USB ? Plus de 20 ans après le lancement de ce système, Ajay Bhatt, l’un de ses concepteurs, est revenu sur sa « non-réversibilité », c’est-à-dire le fait que la fiche mâle n’entre dans la fiche femelle que dans un seul sens.

Dans un entretien accordé au site NPR et relayé par Clubic, il avoue avoir pensé à un système réversible puis avoir abandonné l’idée pour une question de coût, de peur d’effrayer les fabricants d’appareils.

La réversibilité, trop coûteuse

A l’origine, dans les années 90, la connectique USB est pensée pour résoudre les problèmes de compatibilité. Il s’agit de permettre à n’importe quel périphérique (modem, imprimante, scanner, carte son) de se brancher simplement sur un appareil, le plus souvent un PC.

Ajay Bhatt, employé chez Intel, aurait certainement aimé rendre l’USB plus pratique aux yeux des milliards d’utilisateurs. Mais il aurait alors fallu doubler le nombre de circuits qui composent la connectique. Or, les concepteurs ont estimé qu’en augmentant le coût de fabrication de la fiche, il aurait été plus difficile de la faire adopter par les industriels.


 L’USB type-C est désormais réversible

Malgré l’absence de réversibilité, l’USB est aujourd’hui incontournable. Il a par exemple dominé le FireWire d’Apple. La norme a aussi évolué. L’USB type-C est ainsi en passe de révolutionner l’usage de cette technologie. Non seulement la petite fiche est désormais réversible, mais son débit est bien plus important.

Avec sa norme Thunderbolt 3, les vitesses de transfert peuvent atteindre 40 Gb/s. « Désormais, un seul port suffit pour transférer des données en un rien de temps, prendre en charge deux écrans 4K UHD à 60 Hz 2 et recharger l’ordinateur portable rapidement », se félicite Intel.

Alyssa Biot

Alyssa Biot

Ruby on Rails Developer @ChooseYourBoss

Découvre quelles offres tech' match avec ton profil !

JE COMMENCE