ChooseYourBoss

Mei, l’appli qui analyse vos SMS pour vous révéler vos « crush »

L’application Mei analyse les échanges de messages que lui soumet un utilisateur pour déterminer si l’interlocuteur est sous son charme. Les créateurs du programme ont en effet développé une intelligence artificielle basée sur l’étude de millions d’autres conversations. L’algorithme évalue la probabilité qu’un sentiment soit réciproque et propose également des conseils de communication.

Une appli pour éviter les râteaux. C’est ce que proposent les créateurs de Mei. Cette appli mobile serait capable d’étudier les SMS ou messages WhatsApp que vous échangez avec un interlocuteur afin de déterminer si cette personne éprouve des sentiments pour vous.

Le programme est déjà téléchargeable sur les téléphones sous Android et le sera prochainement sur les terminaux Apple, indique le site Mic. Cet outil de détection des coups de cœur est basé sur une intelligence artificielle.

Un « analyste de crush » qui peut aussi vous coacher

Ses concepteurs parlent d’un « analyste de crush ». Ils ont planché pendant trois ans sur un algorithme capable de repérer la différence entre des propos neutres et des messages qui trahissent un sentiment amoureux. Le système a été nourri de millions d’échanges afin d’établir des caractéristiques communes à chaque type de conversations. Il peut ainsi indiquer à l’utilisateur la probabilité (en pourcentage) pour que son interlocuteur souhaite aller plus loin qu’une simple discussion.

En cas de verdict positif, Mei propose aussi des conseils sur la façon de poursuivre les échanges si les sentiments sont partagés. « Mei va prendre en compte ce qu’elle considère comme étant des différences entre les personnalités de l’utilisateur et de son contact. Elle va proposer une première série de suggestions concernant la façon de combler ce fossé de communication, apprend-on sur le site internet du programme. Si par exemple elle perçoit que votre interlocuteur est très spontané mais que vous êtes plus organisé, elle vous dira qu’il est possible d’improviser ».

Un service payant mais pas de pub

Mei est clairement identifiée comme étant une femme. Es Lee, l’inventeur de l’app, la compare même à la barmaid expérimentée d’un établissement pour célibataires qui sait instinctivement si deux personnes sont en train de se séduire ou non.

Le modèle financier du programme ne repose pas sur la publicité, absente du portail. Les utilisateurs doivent donc payer pour obtenir les résultats des analyses de Mei. Es Lee assure que l’entreprise ne vend pas d’informations personnelles à d’autres sociétés et que lors de l’importation des échanges, réalisée après l’accord de l’utilisateur, ces derniers sont codés et les noms propres effacés.

Martin Debrunne

Martin Debrunne

Lead Dev' @ChooseYourBoss

TOP event 2019la melee numerique

JE DÉCOUVRE !

Découvre quelles offres tech' match avec ton profil !

JE COMMENCE